Vous êtes ici

13 Février 2024

"La Louisiane" de Julia Malye : explorer une part oubliée de l'Histoire

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Imprimer la page
"La Louisiane" de Julia Malye : explorer une part oubliée de l'Histoire

Phénomène de cette rentrée littéraire d'hiver, La Louisiane de Julia Malye (Stock) dresse le portrait de femmes exilées de force en Louisiane qui ne demandent qu'à devenir maîtresses de leur destin. Une fresque historique formidable, à lire absolument.

Julia Malye en un clin d'oeil :

À l'âge de 15 ans, Julia Malye publie son premier roman, La Fiancée de Tocqueville (éditions Balland). Depuis, elle continue d'explorer son goût pour l'écriture et la littérature : diplômée de Sciences Po et de la Sorbonne en sciences sociales et lettres modernes, elle est également titulaire d’un Master of Fine Arts en creative writing de l’Université d’État de l’Oregon. Traductrice de l'anglais pour Les Belles Lettre, elle enseigne également, depuis 2018, l'écriture de fiction à Sciences Po. Son quatrième roman, La Louisiane, écrit parallèmement en anglais et en français et publié aux éditions Stock, est en cours de traduction dans plus de vingt pays.

Pourquoi on aime La Louisiane

Livre événement de la rentrée littéraire d'hiver, La Louisiane s'impose comme un récit historique au souffle romanesque puissant, dans lequel Julia Malye explore une part oubliée de l'Histoire. Tout commence à Paris, en 1720. Marguerite Pancatelin, la Supérieure de la Salpêtrière, est mandatée pour envoyer une centaine de femmes "volontaires" en Louisiane, afin d'y épouser des colons français. Parmi celles qui embarquent à bord de La Baleine, trois femmes aux trajectoires distinctes forgent une amitié indéfectible : Charlotte, orpheline de douze ans à la langue bien pendue, Pétronille, jeune aristocrate désargentée, et Geneviève, condamnée pour avortement.

Chacune d'entre elles, une fois arrivées en Louisiane, devra faire face à ce territoire aussi inconnu qu'impitoyable. Mariages, naissances, deuils, guerres : le roman nous embarque au coeur de leurs existences aussi sujettes à la violence que pétries d'espoir. Entre séparations et retrouvailles, les trois protagonistes témoignent d'une fureur de vivre et d'être libres à toute épreuve. Et qu'importe si elles n'ont pas leur mot à dire sur leur avenir.

En alternant les points de vue tout au long du roman, Julia Malye ouvre la voie à la psychologie de ses personnages. Grâce à une écriture oscillant entre réalité historique et fiction romanesque, La Louisiane emporte le lecteur dans une fresque magistrale et somptueuse à laquelle il est difficile de s'arracher. Bonne nouvelle : une adaptation du récit en série est en cours. 

La page à corner : 

     "À leur arrivée en Louisiane, elles sont aveuglées. Le soleil tombe sur Biloxi, étonnamment éblouissant pour un après-midi de janvier. Les femmes clignent des yeux dans la lumière d'hiver et bientôt la plage blanche et la foule immobile apparaissent, des hommes hâlés et émaciés dressés sur la pointe des pieds. Dans les pirogues, les passagères se serrent les unes contre les autres. Les semelles de leurs chaussures sont si élimées qu'elles devinent les aspérités du bois. Quand les marins arrêtent de ramer, à quelques mètres du rivage, certaines tentent de se lever. Sous leur poids, les pirogues ondoient ; l'air humide colle à leurs gorges comme du pain mouillé.
     Pour la première fois depuis trois mois, elles discernent le sable que leur cachait l'eau lors de la traversée de l'Atlantique, ce fond de l'océan qu'elles ont brièvement aperçu ce matin en débarquant de La Baleine. Personne ne leur a expliqué où elles seraient logées ce soir, dans combien de temps elles seraient fiancées. On ne dit pas tout aux femmes.
     Certaines se penchent par-dessus le plat-bord. Roches, coquillages, poissons : leurs écailles brillantes, leurs mouvements vifs, un éclat argenté logé dans le coin du regard. Lorsqu'un cri retentit, les passagères s'agitent dans les canoës. Une jeune fille bascule dans la mer avec un bruit mat. La pirogue vacille dangereusement, ne se retourne pas, et plusieurs mains se tendent vers la naufragée. Sous l'eau, sa robe sombre se déploie comme de l'encre. Elle cesse soudain de se débattre. Contrairement à ce que les femmes ont toujours cru savoir des flots qui les ont menées jusqu'ici, elle ne coule pas. Elle a pied. Elles la regardent se redresser, le dos droit et le corps tendu, son souffle court balayant la surface, la tête tournée vers la plage où la rumeur des hommes se mêle au ressac de la mer. Ses compagnes l'imitent, l'air inquiet, enthousiaste, nerveux. Elle n'essaye pas de remonter dans la pirogue. Elle se dirige vers le rivage. Ses cheveux sont un masque noir plaqué contre ses tempes.
     Les femmes font la seule chose qu'il leur reste à faire - elles attrapent la main la plus proche et sautent."
(p. 15-16)

Dans la presse : 

"Julia Malye a accumulé énormément de matière, mais a resserré son roman sur trois personnages [...]. Elles sont toutes différentes, mais l'autrice a mis un peu d'elle dans chacune."
Mathilde Serrell, France Inter

"Petit à petit, ces femmes déracinées trouvent leur place dans ce monde hostile qui leur a été imposé. Elles n'ont peut-être pas gagné grand-chose en quittant leur prison de la Salpêtrière pour le chaos colonial. Mais elles n'ont pas perdu leur âme."
Philippe Chevilley, Les Échos

"Julia Malye signe avec La Louisiane le récit historique passionnant mais dramatique de trois femmes aux XVIIIe siècle qui traversent l'Atlantique pour épouser des colons français installés en Louisiane. Un roman féministe sur des destins oubliés."
Jean-François Cadet, RFI

Shannon Humbert.

Avis des lecteurs : 4/5 3 Donner un avis
Pour la première fois depuis trois mois, elles discernent enfin le sable que leur cachait l’eau lors de la traversée de l’Atlantique, ce fond de l’océan qu’elles ont brièvement aperçu ce matin en débarquant de La Baleine . Personne...
Paru le : 
03 Janvier 2024

A lire aussi

27 Février 2024

Dans Son odeur après la pluie , publié aux éditions Stock, Cédric Sapin-Defour nous plonge à travers treize années de vie commune avec son chien Ubac...
"L'Inconnue du portrait" de Camille de Peretti : revue de presse d'une fresque magistrale

26 Janvier 2024

Peint à Vienne en 1910, le tableau de Gustav Klimt Portrait d'une dame intrigue : aucun expert en art, aucun conservateur de musée, aucun...

18 Janvier 2024

A paraître : le prochain livre de l’écrivain à succès et académicien Jean-Christophe Rufin sera publié aux éditions Calmann-Lévy. D’or et...