Vous êtes ici

"Imagine" : le merveilleux conte sans parole d'Aaron Becker

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page
"Imagine" : le merveilleux conte sans parole d'Aaron Becker

A l’occasion du grand concours d’écriture organisé par les éditions Gautier-Languereau autour du bel album sans texte d’Aaron Becker, Imagine, promenons-nous, encore une fois dans ce monde merveilleux aux côtés de sa petite héroïne au crayon magique.

Aaron Becker en un clin d’œil :

Né à Baltimore à la fin des années 1960, Aaron Becker dessine depuis son enfance. Après avoir été designer puis animateur au sein des studios Pixar, il crée son propre album en 2014. Imagine obtient très vite un grand succès public et critique. La suite arrivera en France à l'automne. 

Pourquoi on aime "Imagine" :

 

Qu’est-ce qui peut bien se nicher dans la tête des enfants ? Sans aucun doute des mondes merveilleux. Très certainement des envies de grandeur. Donc énormément d’imagination. Tout cela, Aaron Becker réussit le tour de force de le raconter, et ce, sans une seule ligne de texte dans son premier et magnifique album, Imagine (Gautier-Languereau).

 

 

Face à cette belle histoire en images, dès 3 ans, l’enfant pourra raconter ce qu’il comprend, ce qu’il veut voir, ce que lui inspirent les différents paysages traversés et aventures vécues par la jeune héroïne. Un crayon rouge et magique à la main, celle-ci s’échappe d’un appartement tout gris où elle s’ennuie, en ouvrant la porte qu’elle vient de dessiner sur le mur de sa chambre. La voilà qui débouche sur une merveilleuse forêt éclairée de lampions. D’un coup de crayon, elle se crée une barque qui la mène jusqu’à une ville fortifiée où mille tourelles et canaux continuent de guider son chemin. Une embûche ? Elle troque sa barque contre une montgolfière. Et l’escapade se poursuit dans les airs, où plane une menaçante machine volante.

Construit comme un véritable conte sans parole, Imagine propose à l’enfant autant d’étapes fondatrices d’une histoire que sont la situation initiale, l’élément déclencheur, les péripéties et la résolution. Dans l’esprit et le trait de son dessin, Aaron Becker parvient à allier la modernité des films d’animation – de Disney à Miyazaki - et la tradition féérique d’un Lewis Caroll. Le grand format de ce très bel ouvrage permet aussi à l’enfant de s’immerger totalement dans ce monde enchanteur. L’adulte, quant à lui, aura bien des prises pour expliquer au petit combien seule sa liberté le guide que ce soit en rêve ou non. Car oui, chacun est maître de son propre monde.  

 

La page à corner : 

 

"Imagine" dans la presse :

 

"C’est fou ce qu’on peut raconter sans écrire un mot", Le Figaro.

 

(Cet album) "lévite dans des décors dignes des plus grands films d’animation, tout en cultivant le pouvoir hypnotique de l’image fixe", Télérama.

 

Noémie Sudre

A lire aussi

"Hearstopper" : le roman graphique d'Alice Oseman devient une série Netflix !

25 Avril 2022

Après avoir conquis le coeur de nombreux lecteurs, le roman graphique Heartstopper devient une série. Portée par deux héros formant un duo aussi...
Avec cet album La mer dans son jardin (Grasset Jeunesse), Isabelle Carré nous livre une histoire de dépassement de soi et d'appréciation de la...
"La chanson du monde qui change" : l'hymne pour enfants d'Amanda Gorman

21 Septembre 2021

La poétesse américaine Amanda Gorman partage son hymne pour les enfants dans l'album La chanson du monde qui change (Fayard), accompagné d'un...