Vous êtes ici

17 Juin 2020

"Et que ne durent que les moments doux" le nouveau roman de Virginie Grimaldi, en librairie

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page
"Et que ne durent que les moments doux" le nouveau roman de  Virginie Grimaldi, en librairie

Elle s'est classée 3ème au palmarès 2019 des auteurs ayant vendu le plus de livres en France. Après Quand nos souvenirs viendront danser, Virginie Grimaldi est de retour en librairie ce mercredi  avec un titre inspiré d'une chanson d'Alain Bashung qui insuffle la douceur.

Les fans de l'auteure l'attendaient avec impatience, le nouveau roman de Virginie Grimaldi est en librairie ce mercredi 17 juin !
 

Un roman pour le jour de son anniversaire

Très proche de sa communauté de lecteurs, Virginie Grimaldi a annoncé la sortie de son prochain roman sur ses comptes instagram et facebook sous la forme d'un post "écrit" à sa mamie. Ces récits épistolaires envoyés à sa grand-mère, bien connus de ses abonnés et qu'elle a repris pendant le confinement.

Initialement prévu le 6 mai, Et que ne durent que les moments doux a été décalé avec la crise sanitaire mais pour un jour très spécial car il paraît le 17 juin, date d'anniversaire de l'auteure. 

Le Livre de Poche publiera à la même date le titre précédent Quand nos souvenirs viendront danser, que les lecteurs peuvent déjà écouter en version audio lue par Colette Sodoyez chez Audiolib. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Chère mamie, j’espère que tu vas bien et que papy aussi. Confinement : jour 37. Ressenti : tunnel sous la manche. La journée a mal commencé. Il pleut sans discontinuer depuis hier, on dirait que le ciel a perdu les eaux, je me suis coupé le doigt avec la notice du Cluedo (bien plus dangereuse que le chandelier), et je me suis assise sur mes lunettes. Elles sont tellement tordues que je dois choisir quel œil reste dans le flou. Heureusement, une bonne nouvelle est venue m’empêcher de m’enfermer dans le congélateur jusqu’à la fin du confinement. Le 17 juin, en plus de mon anniversaire, on pourra fêter ensemble la sortie de mon nouveau roman, et du précédent en poche. Je te laisse, je dois aller faire semblant de perdre à la bataille navale. Gros bisous à toi et à papy. Ginie

Une publication partagée par Virginie Grimaldi (@virginiegrimaldi) le

 

 

Et que ne durent que les moments doux, l'histoire derriere ce titre

Le titre choisi par l'auteur est une chanson d'Alain Bashung. Sur les réseaux sociaux, l’auteure explique que ce roman n'était pas prévu mais qu'il s'est imposé à elle, pour le plus grand plaisir de ses lecteurs. Derrière ce titre, il y a l'histoire de deux femmes. L’une vient de donner naissance à une petite fille arrivée trop tôt. Elle est minuscule, pourtant elle prend déjà tellement de place. L’autre vient de voir ses grands enfants quitter le nid. Son fils laisse un vide immense, mais aussi son chien farfelu. 
L’une doit apprendre à être mère à temps plein, l’autre doit apprendre à être mère à la retraite. C’est l’histoire universelle de ces moments qui font basculer la vie, de ces vagues d’émotions qui balaient tout sur leur passage, et de ces rencontres indélébiles qui changent un destin. 

Une auteure qui fait du bien

Les messages bienveillants ont afflué depuis l'annonce de la sortie de son roman et des temoignages du bienfait provoqué par la lecture de ses textes.

Comme Julie, abonnée de son compte instagram qui confie en commentaire qu'il lui arrive de se cacher sous la couette pour la lire pour ne pas réveiller sa maisonnée, "tellement son écriture est envoûtante" ou Asha qui  ne sait pas de quoi parlera le livre ."Mais qui l'attend avec impatience sans aucun doute. Confinée, la lecture est une échappatoire et relire encore et encore ses livres lui fait du bien" . 

Un Live de lancement avec les lecteurs

Pour fêter le lancement au sens propre comme au figuré, Virginie Grimaldi a réuni sur son compte instagram ses amis et lecteurs pour un live fort en émotion.

 

Et pour ceux qui n'ont pas pu y assister, l'auteure sera en live le 22 juin sur le compte instagram de la Fnac. 

Beaucoup de douceur et d'émotions qui font du bien dans cette période si particulière et des lives qui rapprochent malgrè la distance encore de rigueur.

 Laetitia Joubert

A lire aussi

Gisèle Halimi : l'icône féministe se livre dans "Une farouche liberté", avec Annick Cojean

29 Juillet 2020

Gisèle Halimi, décédée ce 28 juillet, se raconte une dernière fois dans Une farouche liberté , recueil d'entretiens menés par la journaliste...
"Notre dernière sauvagerie" : le coup de coeur de la librairie La Vie devant soi à Nantes

28 Juillet 2020

Charlotte Desmousseaux de la librairie La Vie devant soi à Nantes a eu un coup de cœur pour un livre de la rentrée littéraire 2020 : Notre dernière...
La rentrée littéraire 2020 des éditions Fayard

27 Juillet 2020

Que nous réserve la rentrée littéraire des éditions Fayard ? Découvrez leur sélection de nouveautés à retrouver en librairie dès le mois d'août...