Vous êtes ici

05 Juin 2015

Virginie Despentes et Evelyne Bloch-Dano élues jurées du prix Femina

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Imprimer la page

Après avoir été couverte de prix littéraire pour le premier tome de sa grande fresque sociale, Vernon Subutex 1 (Grasset), Virginie Despentes vient de se voir élue membre du jury du prestigieux prix Femina. Evelyne Bloch-Dano,  autre romancière très appréciée de son public, rejoint également l’institution à ses côtés.

Virginie Despentes : une grande romancière du monde contemporain

 

Après avoir longtemps traîné une réputation sulfureuse, Virginie Despentes est en train d’installer de plus en plus sa légitimité romanesque dans le milieu littéraire. Après avoir récolté de nombreux lauriers pour Vernon Subutex 1 (Grasset) (prix Anaïs Nin, Landerneau et Roman-News entre autres), et tandis que le deuxième volume sera en librairie le 9 juin, elle siège désormais au sein du très prestigieux prix Femina. 

 

 

Féministe et engagée depuis ses débuts, la romancière y a bien sûr une place de choix pour attribuer cette récompense remise depuis 1904 par un jury constitué exclusivement de femmes Dont Camille Laurens, Diane de Margerie, Paula Jacques ou encore Chatal Thomas. 

 

Evelyne Bloch-Dano : une passionnée des vies d'écrivains

 

Les rejoint également une écrivaine d’un tout autre registre : Evelyne Bloch-Dano, romancière et essayiste très appréciée des lecteurs. Elle s’est notamment beaucoup intéressée aux mères d’écrivain - on lui doit notamment un Madame Zola, grand prix des lectrices ELLE en 1997 et Madame Proust (Grasset), prix Renaudot de la biographie en 2004 – mais aussi à leurs maisons et leurs jardins – après avoir longtemps tenu une chronique sur ce sujet dans le Magazine Littéraire et déjà publié un livre à ce sujet en 2005, elle vient de faire paraître chez Stock Jardins de papier. De Rousseau à Modiano chez Stock. 

 

Photos : © JF Paga pour Grasset et F.Mantovani pour Stock. 

 

N.S 

A lire aussi

Dans La gosse , paru chez Grasset fin mars, Nadia Daam parle de sa relation avec sa fille qu’elle élève seule. Monoparentalité, adolescence,...
« Rapatriement » d’Eve Guerra chez Grasset, Prix Goncourt du premier roman 2024

14 Mai 2024

Eve Guerra reçoit le Prix Goncourt du premier roman 2024 pour son livre Rapatriement , publié chez Grasset.

02 Mai 2024

Julien Sandrel, l’auteur de best-sellers dont La Chambre des merveilles , adapté au théâtre et au cinéma l’an dernier, publie son...