Vous êtes ici

22 Juin 2020

Unorthodox : le roman à l'origine de la série Netflix sera publié pour la première fois en France aux éditions HLAB

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page
Unorthodoxe

Le 26 mars 2020 Netflix sortait Unorthodox, une mini-série coup de poing, inspirée de l'histoire vraie de Deborah Feldman. Les éditions HLAB publieront pour la première fois en France le récit poignant de cette jeune femme juive qui a fui son milieu religieux.

Véritable phénomène, la série s'est rapidement classée parmi les dix séries les plus vues en France, créant la surprise. En quatre épisodes, la réalisatrice et scénariste allemande Maria Schrader raconte la quête d'Esther Shapiro, incarnée de façon remarquable par l'actrice israélienne Shira Haas, pour son émancipation.

Une plongée dans la communauté hassidique des Satmar à Brooklyn

Au début du récit, l'héroïne Esther, appelée Esty, a 18 ans et vit dans une petite congrégation hassidique de Brooklyn, les Satmar. Cette histoire est celle qu'a vécue Deborah Feldman, née en 1986 à New York. Elevée par ses grands-parents, elle a grandi dans cette communauté juive régie par des règles très strictes et par une interprétation ultra-orthodoxe des écritures saintes. Sa langue maternelle est le yiddish. Elle décide d'apprendre l'anglais en cachette en fréquentant la bibliothèque du quartier. Dans cette communauté, les femmes sont vouées à la reproduction et à l'éducation des enfants, tandis que les hommes se consacrent au travail et à la lecture de la Torah. Dans cet univers du judaïsme traditionnel, les mariages sont arrangés. La série nous plonge dans cette univers coupé du monde extérieur et séculier sans jamais le juger ou le dénigrer.

De Brooklyn à Berlin, le chemin de la liberté

Deborah Feldman se marie à l'âge de dix-sept ans et devient mère deux ans plus tard. En 2006, elle déménage avec son mari hors de Williamsburg et convainc ce dernier de la laisser étudier la littérature au Sarah Lawrence College.
C'est un accident en septembre 2009 qui la décide à quitter son mari et la communauté des Satmar avec son fils alors âgé de 3 ans. En 2012, elle écrit un récit autobiographique de sa rupture avec le judaïsme hassidique et sa communauté qui sera publié l'année d'après : "Unorthodox :
The Scandalous Rejection of My Hasidic Roots". En 2014, elle déménage à Berlin en Allemagne, où elle s'installe dans le quartier de Neukölln et elle poursuit son travail d'auteure. L'héroïne Esty fera aussi ce chemin vers l'indépendance en quittant Brooklyn pour Berlin où elle découvrira la liberté de mouvement, de penser et de chanter.

Le récit autobiographique de Deborah Feldman est traduit et publié pour la première fois en France aux éditions HLAB. Il sortira en format numérique le 26 juillet et en format broché en 2021.

Laetitia Joubert.

A lire aussi

Prix Renaudot 2020 : Dominique Fortier récompensée dans la catégorie essai

30 Novembre 2020

Dominique Fortier reçoit le Prix Renaudot dans la catégorie essai, pour son ouvrage retraçant la vie d'Emily Dickinson intitulé Les villes de...
Semaine européenne de la réduction des déchets : découvrez "La pollution cachée des choses"

21 Novembre 2020

C'est la semaine européenne de la réduction des déchets ! À cette occasion, Camille Besse et Eric La Blanche, auteurs de La pollution cachée des...
"Une terre promise" : Barack Obama publie ses mémoires présidentiels aux éditions Fayard

17 Novembre 2020

Président des Etats-Unis de 2009 à 2017, Barack Obama se livre dans ses mémoires sur ses années à la Maison-Blanche. Le premier tome, intitulé Une...