Vous êtes ici

21 Avril 2016

Revue "Le Courage" : le numéro 2 en librairie

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page
Revue "Le Courage" : le numéro  2 en librairie

Un an après son lancement, la revue de littérature générale "Le Courage" dirigée par Charles Dantzig aux éditions Grasset revient en librairie avec un numéro 2 intitulé "Les Salauds". Les auteurs contemporains qui y prennent la plume analysent cette catégorie de personnes menaçantes et dangereuses qui rendent ou ont rendu le monde insupportable

Il y a un an, l’auteur et éditeur Charles Dantzig lançait chez Grasset une nouvelle collection intitulée Le Courage réunissant sous des couvertures rouge vif une revue de littérature générale ainsi que deux romans. Interviewé par MyBOOX à l’époque (voir la vidéo ci-dessous), voici comment il présentait les choses : "C’est un essai à plusieurs auteurs qui réfléchissent sur un sujet. (…) Pour moi le courage en littérature est une forme d’opposition à soi-même encore plus qu’au monde".

 

Les salauds, une question littéraire

 

Un programme encore une fois appliqué dans le numéro 2 de la revue paru chez Grasset et en librairie depuis ce 20 avril. Consacrée aux "salauds", elle dévoile des textes d’auteurs contemporains des plus aguerris aux jeunes pousses. Tous se questionnent sur ces personnes dont la caractéristique principale est ou a été d’"utiliser son pouvoir pour nuire à plus faible que lui" comme le rappelle Charles Dantzig en introduction. On y trouve ainsi des textes de E.L Doctorow sur George W. Bush, d’Arthur Chevallier sur Margaret Thatcher, de Lucien Bodard sur Jiang Qing, de Sandrine Treiner sur Mac Mahon, de Sergei Guriev sur Vladimir Poutine ou encore un montage photo de l’artiste Clémentine Mélois intitulé Salauds/Salopes, cartes à collectionner. Tous les textes étrangers sont publiés en plus de leur traduction dans leur version d’origine.

 

 

Egalement dans la collection "Le Courage" : un récit sur le métier d’œil

 

Comme l’année dernière qui avait vu la parution de deux ouvrages sous le label de la collection Le Courage, on trouve aussi en librairie cette semaine un récit de Philippe Costamagna intitulé Histoires d’oeils. On ne le sait que peu mais il existe un métier qui consiste, grâce à un mystérieux mélange de savoir et de sensibilité, à reconnaître tel ou tel tableau, un vrai d’un faux, un Raphaël d’un Boticcelli etc. C’est cette profession méconnue- les oeils et nons les yeux-, la sienne, que raconte ici l’auteur depuis sa première visite d’exposition à sa réputation mondiale.

 

N.S

A lire aussi

23 Janvier 2020

Prix Renaudot et best-seller de l’année 2017, La Disparition de Josef Mengele d’Olivier Guez connaîtra bientôt une nouvelle vie sur grand...

23 Janvier 2020

C'est l'un des récits les plus forts de ce début d'année et la presse ne s'y trompe pas qui ne cesse d'en faire l'éloge -...

17 Janvier 2020

À l'occasion du quatrième épisode de notre podcast Maison papier et de la parution au Livre de Poche de Avec toutes mes sympathies , nous sommes...