Vous êtes ici

15 Juillet 2016

Rentrée littéraire 2016 : un aperçu des éditions JC Lattès en musique

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page
Rentrée littéraire 2016 : un aperçu des éditions JC Lattès en musique

Faites un premier pas dans l’atmosphère de la rentrée littéraire des éditions JC Lattès qui publieront 6 romans en août prochain. Et ce, en musique à travers les titres que les différents auteurs ont choisi de faire résonner avec l’univers de chacun de leur livre. Du chagrin d’amour au cœur du roman de Nina Bouraoui à la beauté qui nous hante autour de laquelle écrit Nahal Tajadod en passant par l’invitation au voyage du primoromancier Niels Labuzan, chaque piste dit quelque chose de bien particulier sur le livre et son auteur. Bonne écoute !

Rentrée littéraire des éditions JC Lattès : à chaque auteur son univers

 

Nina Bouraoui que l’on attend avec Beaux rivages racontant l’histoire d’un chagrin d’amour et évoquant le fait que chacun se retrouve davantage dans les larmes plutôt que dans les baisers, propose On attendra l’hiver de Julien Doré, titre qu’elle cite dans son livre. "Le temps en général fait bien les choses et la colère se transforme en plus de douceur", nous a-t-elle confié lors d’un entretien.

 

L’auteur italien Fabio Genovesi, quant à lui, convoque 1979 de The Smashing Pumpkins, une chanson sur la liberté de l’adolescence, ce moment charnière où tout commence, où tout ce que l’on croit à portée de main et de demain, est en réalité déjà en notre possession. Normal car son roman D'où viennent les vagues raconte de manière chorale l’histoire de plusieurs personnages en quête d’identité et de liberté.

 

Nahal Tajadod, elle, nous fait découvrir le personnage phare de son nouveau roman, Les simples prétextes du bonheur, à travers La Superbe de Benjamin Biolay. Car sa magnifique héroïne, tout comme celle de la chanson, "elle flâne, elle flaire, elle gagne, elle perd".

 

Niels Labuzan, quant à lui, nous invite au voyage dans son premier roman Cartographie de l’oubli qui raconte l’histoire de deux hommes à deux époques différentes dans le sud-ouest africain, mais aussi à travers le morceau Gomni d’Ali Farka Touré et Ry Cooder, un chant mêlant les cultures à travers rythmes africains et guitares électriques.

 

Petina Gappah a choisi Hallelujah de Jeff Buckley, une chanson qu’elle espère aussi lancinante et prenante que son roman Le Livre de Memory qui raconte l’histoire d’une femme vendue étant jeune puis enfermée dans le couloir de la mort pour un crime qu’elle n’a pas commis.

 

Sophie Bassignac, quant à elle, joue la carte de l’humour et de l’amour de la vie dans Séduire Isabelle A. qui évoque avec finesse la folie du microcosme familial et l’art de vivre ensemble, via L’Air des bijoux du Faust de Gounod, "un air puissant, gai, truculent" et célèbre grâce à la Castafiore de Tintin.

 

A noter que parmi les nouveautés de cette rentrée, Cartographie de l’oubli de Niels Labuzan fait partie de la sélection des 6 "Talents à découvrir" de Cultura.

 

Vous voulez en savoir plus ? Nous reviendrons très bientôt avec plus de révélations sur cette rentrée qui s’annonce prometteuse !

 

M.E.

A lire aussi

05 Décembre 2019

Après Tous les hommes désirent naturellement savoir , très remarqué à la rentrée littéraire 2018, Nina Bouraoui sera de retour en librairie le 2...

29 Novembre 2019

Organisé conjointement par RFI et les éditions JC Lattès, le prix Voix d’Afriques dont les candidatures sont ouvertes jusqu'au 15 janvier,...

26 Novembre 2019

C’est d’ores-et-déjà l’un des événements de la rentrée d’hiver : Frédéric Beigbeder sera de retour en librairie le 2 janvier...