Vous êtes ici

08 Juillet 2016

Rentrée littéraire 2016 : Indiscrétion #2 – Simon Liberati

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page
Rentrée littéraire 2016 : Indiscrétion #2 – Simon Liberati

C’est la rentrée littéraire avant l’heure sur MyBOOX ! Tout au long de l’été, nous vous présenterons quelques uns des titres qui seront au cœur de la prochaine saison des prix en vous livrant leurs secrets de fabrication. Simon Liberati reviendra en librairie le 17 août avec California girls (Grasset) inspiré par l’assassinat de Sharon Tate à Los Angeles en 1969 par la secte de Charles Manson. MyBOOX propose de vous en dire un peu plus… 

Après avoir reçu les éloges de la critique française à l’automne 2015 avec Eva (Stock) - le roman de l’amour absolu inspiré de sa rencontre avec celle qui allait devenir sa femme, Eva Ionesco - Simon Liberati reviendra le 17 août en librairie. Par sa forme et dans son récit, California girls (Grasset) rappellera davantage Jayne Mansfield 1967 (Grasset) puisqu’il nous transportera de nouveau à Hollywood à la fin des années 1960 en s’intéressant à l’assassinat de Sharon Tate par des membres de la secte de Charles Manson.

 

Simon Liberati : hanté par l’assassinat de Sharon Tate depuis l’âge de neuf ans

 

Cette histoire effroyable restée dans les annales du fait divers, occupe l’esprit du romancier depuis l’âge de … neuf ans. C’est ce qu’il  nous a confié lors d’un entretien – que vous pourrez voir en vidéo très bientôt. "Ce livre est, comme beaucoup de mes projet, un projet relativement ancien", indique-t-il avant d’expliquer que la mort de la femme de Roman Polanski, alors enceinte de huit mois, l’a "énormément frappé quand (il ) avait l’âge de neuf ans". Et pour cause, les filles qui ont commis ces crimes, ces "california girls" qui donnent son titre au roman, avaient l’âge d’être ses "grandes sœurs". "Certaines avaient seize ans, dix-sept ans, dix-huit ans… enfin c’était vraiment des gamines", précise-t-il. "C’était la première fois que je voyais le mal s’incarner dans des gens que je voyais moi, dans la rue, qui n’étaient pas les méchants qu’on voyait dans les films de cow boys, qui n’étaient pas non plus les nazis ou je ne sais quoi, c’était des jeunes filles comme j’en voyais traîner par terre du côté du pont Saint-Michel…".

 

Un roman méthodique et habité

 

Passée la sidération, cet événement s’est transformé en un roman en devenir puisque Liberati s’est ensuite intéressé de manière obsessionnelle et méthodique à la biographie de ces jeunes filles terribles et perdues que le monde a vu débarquer à leur procès en chantant, une croix gravée sur le front… Il faudra attendre le 17 août pour découvrir ce roman retraçant deux nuits meurtrières et rendant compte du mode de vie hallucinant de la secte de Charles Manson. Le tout habité d’une violence abrutie qui n’est pas sans évoquer des événements traumatiques récents.  

 

L’équipe de MyBOOX reviendra très prochainement pour vous en dire un peu plus sur la rentrée littéraire 2016 des éditeurs Hachette Livre.

 

Lire notre Indiscrétion #1 sur Ollivier Pourriol.

 

N.S

A lire aussi

28 Juillet 2022

La rentrée littéraire se dévoile ! Découvrez dès à présent les romans, récits et essais français ou étrangers de la rentrée littéraire 2022 des...
"Les Correspondants" : Grand Corps Malade et Ben Mazué se confient par lettres interposées

08 Juillet 2022

Grand Corps Malade et Ben Mazué signent un recueil de leurs échanges épistolaires, Les Correspondants , qui paraîtra le 19 octobre prochain aux...
"La chambre des merveilles" : le best-seller de Julien Sandrel devient une pièce de théâtre

07 Juillet 2022

Le Festival d'Avignon accueille l'adaptation théâtrale de La chambre des merveilles de Julien Sandrel (Calmann-Lévy), mise en scène par Jean-...