Vous êtes ici

07 Novembre 2018

Prix Renaudot 2018 : Olivia de Lamberterie récompensée dans la catégorie essais

Ce 7 novembre, le prix Goncourt a été remis à Nicolas Mathieu pour Leurs enfants après eux paru chez Actes sud. Dans la foulée, comme le veut la tradition, ce sont les noms des lauréats des Renaudot romans et essais qui ont résonné chez Drouant. Le premier pour Valérie Manteau, auteure de Le Sillon au Tripode et le second pour Olivia de Lamberterie auteure de Avec toutes mes sympathies (Stock) un magnifique récit intime sur son frère suicidé.

Mise à jour du 7 novembre : Après que Nicolas Mathieu a été récompensé du Goncourt pour Leurs enfants après eux (Actes sud) chez Drouant, ce mercredi 7 novembre, les jurés du Renaudot ont choisi de sacrer Valérie Manteau pour Le Sillon (Le Tripode) et Olivia de Lamberterie pour Avec toutes mes sympathies paru en cette rentrée chez Stock. Journaliste renommée du milieu littéraire (elle officie notamment chez ELLE, Télématin et au Masque et la Plume sur France Inter), Olivia de Lamberterie fait une entrée en littérature tout en pudeur avec ce récit hommage à son frère Alexandre qui s'est tué le 14 octobre 2015. "Critique littéraire, les mots des autres m'ont nourrie, portée, infusé leur énergie et leurs émotions. Jusqu'à la mort de mon frère, le 14 octobre 2015 à Montréal, je ne voyais pas la nécessité d'écrire. Le suicide d'Alex m'a transpercée de chagrin, au-delà de toute mesure, m'a mise aussi dans une colère folle. Parce qu'un suicide, c'est la double peine, la violence de la disparition génère un silence gêné qui prend toute la place, empêchant même de se souvenir des jours heureux", écrit-elle. Découvrez ici un extrait de Avec toutes mes sympathies.

***** 

Ce mardi 4 septembre, le jury du Prix Renaudot s’est réuni pour composer la sélection de la prestigieuse récompense. Présidé cette année par Patrick Besson, le jury a dévoilé une première liste de dix-sept romans et sept essais, dont trois ouvrages édités chez Stock, trois également chez J-C Lattès et quatre chez Grasset. 

Les éditions Stock, Grasset et J-C Lattès dans la course pour le Prix Renaudot 2018 

 Capitaine d'Adrien Bosc (voir la vidéo), second roman de l'auteur de Constellation, concourt pour les éditions Stock aux côtés de deux nommés dans la catégorie essais  : Ce qui n'a pas de prix d'Annie Lebrun et le récit intime d'Olivia de Lamberterie, Avec toutes mes sympathiesPour J-C Lattès c'est L'Âge d'or dans lequel Diane Mazloum propose une belle chronique du Liban des années 1970 et l'essai En dérivant avec Ulysse de Jean-Paul Mari qui tenteront leur chance pour remporter le petit frère du Goncourt. Grasset est également à l'honneur avec trois romans et un essai seléctionnés pour succéder à La Disparition de Josef Mengele d'Olivier Guez, heureux lauréat en 2017. Les romans de la maison à concourir sont L'Ere des suspects de Gilles Martin-Chauffier (voir la vidéo) passant au crible de la fiction les dérives de la société française, Federica Ber de Mark Greene (voir la présentation du livre en vidéo) et Tu t'appelais Maria Schneider de Vanessa Schneider (voir la vidéo), l'hommage de la journaliste à sa cousine broyée par la célébrité et le scandale. Pour le Renaudot essai, c'est Idiotie de Pierre Guyotat qui représentera Grasset (voir notre rencontre avec l'éditeur en vidéo). 


Les 17 romans de la sélection Renaudot 


•    La grande idée d'Anton Beraber (Gallimard)
•    Capitaine d'Adrien Bosc (Stock)
•    La vraie vie d'Adeline Dieudonné (L'Iconoclaste)
•    Frère d'âme de David Diop (Seuil)
•    L'ère des suspects de Gilles Martin-Chauffier (Grasset)
•    François, portrait d'un absent de Michael Ferrier (Gallimard)
•    Federica Ber de Mark Greene (Grasset)
•    Les belles ambitieuses de Stéphane Hoffmann (Albin Michel)
•    Midi de Cloé Korman (Seuil)
•    Bande de Français de Marco Koskas (Galligrassud)
•    Le Lambeau de Philippe Lançon (Gallimard)
•    Le Sillon de Valérie Manteau (Le Tripode)
•    L'eau qui passe de Frank Maubert (Gallimard)
•    L'âge d'or de Diane Mazloum (JC Lattès)
•    Quitter le rang des assassins de Pierre Notte (Gallimard)
•    Il est toi ce beau pays de Jennifer Richard (Albin Michel)
•    Tu t'appelais Maria Schneider de Vanessa Schneider (Grasset)

Les essais selectionnés pour le Prix Renaudot


•    Le Tour de France par deux enfants d'aujourd'hui de Pierre Adrian et Philibert Humm (Equateurs)
•    Une famille corse de Robert Colonna d'Istria (Plon)
•    Idiotie de  Pierre Guyotat (Grasset)
•    Avec toutes mes sympathies d'Olivia de Lamberterie (Stock)
•    Ce qui n'a pas de prix d'Annie Lebrun (Stock)
•    En dérivant avec Ulysse de Jean-Paul Mari (JC Lattès)
•    Modèle vivant de Joann Sfar (Albin Michel)

Notamment composé de Frederic Beigbeder, Dominique Bona,  Jérôme Garcin, Frantz-Olivier Giesbert ou encore J.-M. G. Le Cléziole jury remettra le Prix Renaudot le 6 novembre, à la suite de la remise du Prix Goncourt dont la première sélection devrait arriver ce 7 septembre. 
 

 

J.P 

Livres liés 

A lire aussi

12 Décembre 2018

Big news : Hachette.fr se met au podcast ! Découvrez dès à présent le premier épisode de "Maison Papier", une collection en devenir d...

11 Décembre 2018

Avec son récit intime en hommage à son frère, la journaliste et critique littéraire Olivia de Lamberterie a fait une entrée en littérature tout en...

10 Décembre 2018

Après un suspens savamment orchestré en ligne par les éditions Calmann-Lévy et l'auteur lui-même, le nouveau polar de Niko Tackian intitulé...