Vous êtes ici

07 Décembre 2023

Prix de la littérature arabe 2023 : Feurat Alani récompensé pour "Je me souviens de Falloujah"

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Imprimer la page
Prix de la littérature arabe 2023 : Feurat Alani récompensé pour "Je me souviens de Falloujah"

Feurat Alani remporte un quatrième prix littéraire pour son ouvrage Je me souviens de Falloujah, publié aux éditions JC Lattès.

Célébrer la littérature arabe

Créé par la Fondation Jean-Luc Lagardère et l'Institut du Monde Arabe, le Prix de la littérature arabe récompense chaque année un écrivain ou une écrivaine du monde arabe afin, comme le souligne Jack Lang, président de l'Institut du Monde Arabe, "de faire rayonner la richesse des cultures du monde arabe, dont la littérature et la poésie sont des modes majeurs". Le prix a été remis cette année à l'auteur franco-iranien Feurat Alani, auteur de Je me souviens de Falloujah (JC Lattès).

Le jury a salué "un roman émouvant sur l’amnésie et la mémoire retrouvée entre la France et l’Irak, sur la relation à la fois complexe et tendre d’un père à son fils, sur l’exil et les souvenirs d’un pays déchiré…avec beaucoup de finesse, de tendresse, d’intelligence mais aussi d’humour". Le roman, déjà décoré des Prix du roman Version Femina 2023, Senghor 2023 et Amerigo Vespucci 2023, s'impose donc comme un livre incontournable, à glisser entre toutes les mains.

Un roman sur la transmission

Au début des années 1970, le jeune Rami décide de fuir la dictature de Saddam Hussein. Réfugié politique en France, c’est un homme taiseux et secret sur son passé. À la fin de sa vie, alors qu’il est hospitalisé, Rami est soudain atteint d’amnésie : ses souvenirs semblent s’être arrêtés quelque part entre l’Irak et la France. Son fils Euphrate y voit l'occasion de découvrir l'histoire de son père. 

Avec ce roman de la mémoire retrouvée, Feurat Alani signe un livre inoubliable sur l’identité et la transmission dans lequel père et fils renouent le fil rompu d’un dialogue aussi bouleversant que nécessaire, ainsi qu'une ode à l'Irak.

 

Shannon Humbert.

A lire aussi

02 Mars 2024

Dans Les frites viennent des patates , Laure Ducos, ingénieure forestière et ancienne porte-parole d’ONG, révèle les coulisses de l’...
"Quelqu'un d'autre" : la couverture du prochain roman de Guillaume Musso dévoilée

28 Février 2024

Quelqu'un d'autre , le nouveau roman de Guillaume Musso, publié aux éditions Calmann-Lévy paraît le 5 mars !...

27 Février 2024

Dans Son odeur après la pluie , publié aux éditions Stock, Cédric Sapin-Defour nous plonge à travers treize années de vie commune avec son chien Ubac...