Vous êtes ici

09 Juillet 2019

Molière au Panthéon : le plaidoyer de Francis Huster chez Armand Colin

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

Avec Molière mon Dieu, Francis Huster signe un vibrant plaidoyer pour l’entrée de Molière au Panthéon. Une initiative également portée par un spectacle en tournée et une pétition qui prend de l’ampleur.

346 ans après son décès, revoici Jean-Baptiste Poquelin de retour sur le devant de la scène. Porte-étendard d’une langue française surnommée à juste titre « langue de Molière » , le comédien et dramaturge n’a jamais joui d’une reconnaissance d’état à la mesure de son influence sur la culture française. Ce sera peut-être enfin chose faite grâce à l’action de Francis Huster, qui s’est lancé dans un combat pour son intronisation au Panthéon à l’occasion du 400e anniversaire de sa naissance, le 15 janvier 2022.

 

Une pétition à succès portée par Francis Huster

 

Premier acte de ce plaidoyer en faveur de l'auteur du Malade Imaginaire, la pétition lancée le 7 mai par Francis Huster lui-même, qui interpelle le président de la République sur l'impératif de rendre ses lettres de noblesse à celui dont la candidature fut refusée par l'Académie Française. Plus de 4.400 signatures plus tard, c'est dans un livre nommé Molière mon Dieu que l'acteur rendu célèbre par le film Tout ça... pour ça ! prolonge son combat pour l'entrée de Jean-Baptiste Poquelin au Panthéon le jour des 400 ans de sa naissance. Une lettre courte et personnelle, qui résume tout l'admiration de Francis Huster pour Molière :

 

« Monsieur le Président de la République,

Le Théâtre aura été le phare de ma vie. Il m’a guidé, il m’a éclairé, il m’a offert le plus beau des voyages. Celui qui m’a conduit dans ce monde-ci à faire le tour des âmes de ces poètes de légende dont les vagues incessantes, les océans de mots, les tempêtes de sentiments, les tsunamis de passions auront porté ma destinée là où mes rêves d’enfant l’espéraient tant : un monde d’amour.

Une étoile me servait de foi : Molière. Un homme tout simplement vrai. Louis Jouvet avait, trois jours avant son second infarctus, après une première alerte, qui le foudroya en plein été à l’Athénée, confié à Jean-Louis Barrault ses ultimes réflexions sur ce qu’il entendait écrire sur Poquelin et Molière, ce duo de légende. La mort l’en a empêché. Mais lorsque Jean-Louis avant son propre voyage pour retrouver le Patron me l’a fait jurer, j’ai fait serment de ne pas les rejoindre sans laisser témoignage de notre souhait commun de voir enfin la République Française rendre justice au plus grand de tous les Français, Molière, auquel l’Académie Française commit l’indécence de refuser sa présence qui à elle seule valait toutes les autres.

Parce que Molière aura honoré la France en lui offrant depuis quatre siècles d’incomparables moments de rire libérateur, de courage humaniste, de pure tendresse humaine devenus les drapeaux d’âme de notre République, parce que le français est la « langue de Molière », parce que pour le monde entier son œuvre continue d’être l’image de ce que la France a de plus bouleversant – son insolence et son amour de la vérité –, j’ai voulu au nom de tous ceux, par millions depuis quatre siècles dans tous les pays, à travers les continents, qui l’ont aimé et servi, par les milliers de mots de ce texte, officiellement ouvrir la page sur laquelle sera inscrite pour lui rendre enfin justice l’entrée de Molière au Panthéon, à l’occasion du 400e anniversaire de sa naissance, le 15 janvier 2022.

Avec toute ma gratitude et mon espoir.

Bien à vous,

Francis Huster, 463e sociétaire de la Comédie-Française »

 

Molière partout en France

 

Déjà très attendu, Molière mon Dieu verra son auteur Francis Huster parcourir la France pour défendre le dramaturge sur scène et en librairie ! Il jouera notamment sa pièce Molière à l’opéra de Strasbourg en partenariat avec la librairie Kleber dans le cadre des « Bibliothèques idéales », et offrira également plusieurs séances de dédicaces à Paris à la Librairie Le Divan, au BHV Marais et à la Fnac des Ternes le 4 septembre, le jour du lancement du livre. Soit autant de rendez-vous incontournables pour les amateurs et défenseurs de Molière.

 

Si « Le chemin est long du projet à la chose », gageons que Francis Huster est lui bien près de son but.
Y.Cz.

A lire aussi

Sélection Prix audiolib

17 Juillet 2019

Chaque année, les éditions Audiolib remettent le prix du meilleur livre audio à l'un de leurs ouvrages, grâce aux votes de blogueurs et du public...
Evariste Galois HLAB

15 Juillet 2019

Dans Je n’ai pas le temps (éditions HLAB), Jacques Cassabois s'attaque à l'histoire d'Evariste Galois, l'un des plus licencieux...

12 Juillet 2019

Le mangaka japonais Kenshirô Sakamoto est venu présenter à son lectorat français son nouveau shōnen, Fairy Tail : La grande aventure de Happy , paru...