Vous êtes ici

27 Mai 2023

Le récit autobiographique de Bruce Toussaint « Heureusement, elle n’a pas souffert », actuellement en librairie

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Imprimer la page

Le journaliste et présentateur télé Bruce Toussaint signe un émouvant récit sur la disparition de ses parents et sur l’épreuve du deuil. Heureusement, elle n’a pas souffert est son premier livre, publié chez Stock.

La disparition brutale de ses parents, un deuil impossible

En octobre 2021, la mère de Bruce Toussaint, âgée de 73 ans, décède brutalement d’une crise cardiaque dans une rue de Paris. Le journaliste se rend sur place avec sa famille et assiste, impuissant, à la tentative de ranimation de sa mère. Cinq ans plus tôt, le journaliste avait déjà affronté l’épreuve du deuil, avec la disparition de son père, à 68 ans, d’un cancer. 

D’habitude très secret sur sa vie personnelle, Bruce Toussaint poste un message sur les réseaux sociaux, suite à la mort de sa mère, pour remercier les services de secours et de police qui sont intervenus. Il reçoit alors une série d’innombrables messages, de personnalités ou d’anonymes, certains touchants, d’autres plus maladroits. Son expérience du deuil lui fait comprendre à quel point la mort, à qui tout le monde est confronté, est taboue dans notre société, qu’il est très difficile d’échanger ouvertement sur ce sujet, même lorsqu’il vous habite et vous hante, qu’il est souvent impossible de réconforter ou d’être réconforté.

Le sentiment indicible de solitude et la question des lois qui encadrent le deuil

A la mort de son père en 2016, confronté à un sentiment d’absurdité, Bruce Toussaint s’était servi de l’écriture comme exutoire. En 2021, désormais orphelin et alors qu’il entretenait une relation fusionnelle avec sa mère, il décide de poursuivre son travail d’écriture pour tenter de combattre le sentiment indicible de solitude. Heureusement, elle n’a pas souffert est un témoignage personnel, comme le souligne souvent Bruce Toussaint, et n’a pas valeur de vérité générale sur le deuil. Néanmoins, ce récit, et la parole médiatique de l’auteur qui a suivi la sortie du livre, soulèvent des questions sur la mort et le deuil : le manque d’accompagnement des personnes qui vivent un deuil, les congés légaux des salariés trop courts en cas de décès des parents (seulement trois jours), le tabou général autour de la mort dans une société qui glorifient le plaisir et le bien-être.

A l’heure où les questions sur la fin de vie font débat dans notre pays, Bruce Toussaint déplace le curseur et interroge aussi le sujet de la mort à travers ceux qui sont confrontés à la douloureuse épreuve du deuil de leurs parents. 

 

Lucile Charlemagne

A lire aussi

05 Avril 2024

Dans Assises , son premier roman publié chez Stock, Tiphaine Auzière plonge le lecteur au cœur des procès d’assises : des sujets d’une...
Festival du Livre de Paris 2024 : le programme de nos auteurs

04 Avril 2024

Retrouvez ci-dessous le programme des rencontres de nos auteurs.

28 Mars 2024

Dans Les Corps hostiles , publié aux éditions Grasset, Stéphanie Polack nous plonge dans un récit qui interroge le couple, le désir et la quête d...