Vous êtes ici

03 Novembre 2015

Le prix Renaudot décerné à Delphine de Vigan

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page
Le prix Renaudot décerné à Delphine de Vigan

Il y avait encore du beau monde ce 3 novembre chez Drouant : tandis que Mathias Enard s’est vu attribuer le prix Goncourt pour Boussole (Actes sud), le Renaudot a été remis dans le même temps à Delphine de Vigan pour son très beau roman D’après une histoire vraie paru chez JC Lattès. 

Comme chaque année, les lauréats des deux récompenses les plus prestigieuses de l’année, le Goncourt et le Renaudot, ont été dévoilés chez Drouant à Paris. Et comme chaque année, le tout Paris médiatique et littéraire s’était donné rendez-vous sur la petite place du 2e arrondissement que domine le restaurant trois étoiles d’Antoine Westermann. A notre arrivée vers 11h45, certains angles de la rue sont même barrés en vue de l’affluence, des caméras sur pieds se dressent déjà de toutes parts et des policiers s’apprêtent à diriger les rares voitures qui s’aventureraient parmi la cohue.

En attendant l’annonce solennelle... 

Au bas du grand escalier, les journalistes patientent déjà. Il faudra encore attendre une bonne demi-heure avant que Didier Decoin et Jean-Noël Pancrazi (respectivement membres des jurys Goncourt et Renaudot) descendent les quelques marches qui les séparent de nous afin de procéder à l’annonce solennelle. A notre droite, la journaliste de LCI demande d’urgence dans l’oreillette l’arrêt de la pub et le retour à l’antenne. Nous y sommes.

 

D’après une histoire vraie devrait garder sa place dans le palmarès des meilleures ventes

 

Le Goncourt récompense Mathias Enard pour Boussole (Actes sud) et le Renaudot Delphine de Vigan pour D’après une histoire vraie (JC Lattès). Paru à la rentrée, ce nouvel opus, que la rédaction de MyBOOX vous conseille vivement, devrait donc sans mal conserver une bonne place dans les meilleures ventes comme cela est déjà le cas depuis quelques semaines.

Au menu : soupe de grenouilles et sole pochée au Riesling 

 

A peine l’annonce faite, les journalistes suivis de leur forêt de caméras se sont rués dans la rue pour attendre l’arrivée des deux heureux romanciers qui seront reçus par leur jury respectif pour déjeuner. En ce jour très spécial le menu est notamment composé d’une soupe de grenouilles au cerfeuil, d’un filet de sole poché sauce crémeuse au Riesling ou encore d’une brioche perdue accompagnée d’une glace à la bière. Mais dehors ceux qui ne mangent pas attendent toujours. Deux ou trois touristes étrangers passent, nous questionnent - "Quel est l'événement qui peut bien mobiliser autant de monde ?" - et ouvrent de grands yeux quand ils comprennent qu'il s'agit de remises de prix littéraires.

 

Tout juste arrivée, radieuse, un immense sourire aux lèvres, Delphine de Vigan s’échappe au premier étage aux côtés de son éditrice, Karina Hocine, avant de reparaître quelques dizaines de minutes plus tard, son livre au bras, prête à livrer ses impressions après la réception de cette belle récompense.

 

D’après une histoire vraie : "Un hommage à la lecture et à la littérature" selon Delphine de Vigan

"C’est une immense reconnaissance après quinze ans de travail et de publications", commence celle qui s’est révélée au grand public avec No et moi et surtout Rien ne s’oppose à la nuit (JC Lattès). "J’espère que ce livre est aussi un hommage à la lecture et à la littérature", poursuit celle qui joue avec les codes de l’autofiction dans D’après une histoire vraie (lire un extrait ici). "C’était un pari avec ça, une sorte de voyage sans savoir si les lecteurs seraient prêts à me suivre. Je suis donc heureuse d’obtenir un prix si prestigieux", a encore indiqué la romancière en cette journée qu’elle n’est pas près d’oublier et dont elle pourra encore longtemps discuter avec ses très nombreux lecteurs. 

 

 

A noter que D'après une histoire vraie sera aussi disponible dans sa version audio chez Audiolib dès ce 4 novembre. 

 

Noémie Sudre 

A lire aussi

27 Février 2020

Sous l’impulsion de l’auteur et éditeur Mahir Guven, les éditions JC Lattès lancent le 4 mars prochain un nouveau label de littérature...

21 Février 2020

Paru le 15 janvier aux éditions du Masque, La deuxième femme , thriller psychologique de Louise Mey, passe au crible, d'une plume habitée et...

21 Février 2020

À paraître le 28 avril chez Calmann-Lévy, le prochain ouvrage de Guillaume Musso, La vie est un roman , est d’ores-et-déjà disponible en...