Vous êtes ici

30 Novembre 2017

"La vie secrète des arbres" : le best-seller de Peter Wohlleben arrive chez Audiolib

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

La vie secrètes des arbres (Les Arènes), best-seller inattendu de l’Allemand Peter Wollheben, arrive chez Audiolib dans une version lue par le comédien Thibault de Montalembert. Laissez-vous conter la merveilleuse histoire des émotions de nos forêts. 

Les arbres sont des êtres vivants. Ça on le savait. Toujours est-il qu’on ne regardera plus jamais un hêtre ou un chêne de la même manière après avoir lu La vie secrète des arbres de Peter Wohlleben. Best-seller surprise en Allemagne où l’auteur a longtemps été garde forestier puis aux Etats-Unis et en France (aux éditions Les Arènes), l’ouvrage est désormais disponible chez Audiolib dans une très belle version lue par le comédien Thibault de Montalembert (Dix pour cent, Jalouse…). 

 

Que ressentent les arbres ? Comment communiquent-ils ?

 

Ça s’écoute presque comme un conte et il y a en effet de quoi s’émerveiller face à ce texte qui s'appuie pourtant sur des connaissances scientifiques. Et si les arbres étaient, tout comme nous, doués d’émotions ? Mieux encore : ils seraient capables de développer leur propre forme de communication et de mémoire afin de se protéger les uns les autres. "Les arbres forment des communautés comme des familles. Il est fort possible qu’il y ait des frères et sœurs" indiquait l’auteur dans un reportage du journal télévisé de 13 heures de France 2 le 22 mai dernier. Les "mamans" arbres seraient aini capables de reconnaître leur descendance, de les protéger, de les alimenter en nutriments par leur entrelacs de racines. 

 

En finir avec l’anthropocentrisme ?

 

Supposer que les forêts forment des systèmes aussi complexes que les communautés humaines, c’est décentrer la figure de l’homme et ainsi mieux vivre en harmonie avec notre environnement et notre planète. "Respecter les arbres, c’est aussi se respecter nous-mêmes. (…) Quand on protège la nature on se protège nous-mêmes, ce que beaucoup de gens ne comprennent pas", affirme Peter Wohlleben. Car en chosifiant tout ce qui l’entoure, l’homme s’est nié lui-même en tant qu’être vivant. Il est temps de changer les choses et le livre de Peter Wohlleben, qui dirige à présent une forêt écologique, apporte sa pierre à l’édifice. 

 

N.S

A lire aussi

Semaine européenne de la réduction des déchets : découvrez "La pollution cachée des choses"

21 Novembre 2020

C'est la semaine européenne de la réduction des déchets ! À cette occasion, Camille Besse et Eric La Blanche, auteurs de La pollution cachée des...

04 Juin 2019

Dans leur livre Tous acteurs de la révolution verte publié aux éditions Marabout, le collectif de jardiniers urbains Merci Raymond nous invite à...