Vous êtes ici

27 Juillet 2020

La rentrée littéraire 2020 des éditions Fayard

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page
La rentrée littéraire 2020 des éditions Fayard

Que nous réserve la rentrée littéraire des éditions Fayard ? Découvrez leur sélection de nouveautés à retrouver en librairie dès le mois d'août.

Les éditions Fayard ont révélé les livres de leur rentrée littéraire 2020. Au programme : des personnages qui ne nous laisseront pas indemnes et des textes qui nous promettent de longues heures de réflexion.

 

Faire de nouvelles rencontres 

À chaque rentrée littéraire, son lot de personnages incontournables. Cette année, le duo que forment le solitaire Etienne et l'explosive Chloé ne vous laissera pas de marbre. Ces deux personnages que tout oppose vont pourtant se trouver pour faire un bout de chemin ensemble. C'est avec poésie et subtilité que Juliette Adam raconte leur histoire, dans un premier roman intitulé Tout va me manquer

C'est un tout autre duo, mais non moins intéressant, qui se donne à lire dans L'île de Jacob, écrit par Dorothée Janin. Face à Jacob, figure aussi solaire qu'opaque de la virilité, le narrateur, jeune adolescent, s'initie aux sentiments et à leur brutalité. Le tout dans une nature développée en vase clos, qui enserre les parcours de ses habitants. 

Dans Nostalgie d'un autre monde, Otessa Moshfegh ne se contente pas de dresser le portrait d'un duo mais met en scène toute une galerie de personnages à travers une dizaine de nouvelles. Sans jamais se défaire de son humour décapant, elle évoque la solitude de l'individu dans le monde contemporain. Une manière de prendre du recul sur notre propre existence.

 

Ouvrir le champ des pensées

D'autres auteurs préfèrent évoquer leur propre expérience à travers des récits autobiographiques, afin de jeter un regard nouveau sur le monde qui nous entoure. Dans Yougoslave, Thierry Beinstingel revient ainsi sur son histoire familiale, véritable épopée remontant le fil de 6 générations, qui n'a de cesse de croiser la grande Histoire. 

C'est ce passage du personnel à l'universel qu'opère également Eloïse Lelièvre dans Notre dernière sauvagerie. Alors qu'elle est en plein divorce, elle se met à photographier les lecteurs du métro parisien. De cette expérience naît une réflexion sur la place de la lecture dans notre société, qui peut se traduire comme un signe silencieux de protestation contre le monde actuel.

Toujours dans la même lignée, l'académicienne Barbara Cassin nous plonge au coeur d'une "autobiographie philosophique" intitulée Le bonheur, sa dent douce à la mort. Dans ce qu'elle appelle elle-même un "drôle de livre", elle explore le rapport entre la vie et le concept, le passage de l'anecdote à l'idée... tout en s'appuyant sur ses propres expériences. 

 

Par quel livre vous laisserez-vous tenter en premier ?

 

Tous les détails de la rentrée littéraire Fayard, ainsi que la présentation des livres en vidéo, sont à retrouver sur leur site dédié

 

Shannon Humbert. 

A lire aussi

Goncourt 2020 : première sélection

27 Octobre 2020

L’académie Goncourt a dévoilé ce mardi 15 septembre sa première sélection pour le prix 2020. Quinze livres ont été sélectionnés parmi lesquels...
Prix du Premier Roman 2020 : Olja Savicevic récompensée en littérature étrangère

21 Octobre 2020

Poète et dramaturge croate, Olja Savicevic voit son livre Adios Cow-boy (JC Lattès) récompensé du Prix du Premier Roman 2020 en littérature étrangère.
"Le génie lesbien" d'Alice Coffin : revue de presse

21 Octobre 2020

Figure centrale des luttes féministes et LGBT, Alice Coffin assume une position féministe radicale qu'elle détaille dans son livre Le Génie...