Vous êtes ici

29 Novembre 2017

Kibookin, le premier réseau social dédié au livre jeunesse

À l’occasion de son grand festival annuel à Montreuil, le salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis a annoncé le lancement du premier réseau social dédié à la littérature jeunesse. Une plate-forme aussi bien destinée aux professionnels qu’aux passionnés du genre, accessible à partir du site du SLPJ.

Avec ses quelques 600 éditeurs proposant plus de 11 000 nouveautés par an (source : inaglobal), la littérature jeunesse est sans doute le pan le plus bouillonnant du secteur de l’édition. Pourtant, en l’absence d'une plateforme ou d'un média grand public, celui-ci reste méconnu et cloisonné, quand bien même ses ouvrages sont les premiers à insuffler de l’air et des idées folles dans le milieu des livres. Pour remédier à cela, et réunir ses passionnés et passionées dans un même espace de réflexion, les organisateurs du salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis ont décidé de lancer un réseau social afin de faciliter échanges, discussions et, pourquoi pas, projets innovants.

 

Kibookin, espace de discussion accessible à tous et à toutes

 

Loin de vouloir cannibaliser tout l’intérêt que peut porter la littérature jeunesse, Kibookin se pose au contraire comme un espace où penser ses nouveaux projets, ainsi que sa diffusion. Imaginée comme une « communauté inédite de professionnel·le·s et de passionné·e·s du livre et de l’enfance, de la culture, de l’éducation, de l’animation, qui travaillent, s’interrogent ou partagent des intérêts communs autour de la littérature jeunesse », la plate-forme cherche aussi bien à se trouver un rôle auprès de son public qu'auprès de ses acteurs et actrices.

 

Un lieu de réflexion sur la démocratisation du livre jeunesse

 

Souhaitant « offrir aux différents acteurs des actions annuelles menées par le Salon un espace d’informations, de dialogue, de ressources autour de leurs expériences et pratiques », ce nouveau réseau social ainsi également des ressources pour mieux accompagner la diffusion de la littérature jeunesse. Avec, par exemple, un accès « réservé et exclusif aux contenus pédagogiques de l’École du livre de jeunesse », un centre de formation pour les acteurs du livre, de l'enfance et du champ social.

 

De quoi développer encore un peu plus un domaine dans lequel nous sommes déjà très actif !

 

Y. Cz.

A lire aussi

09 Février 2018

P.-S. : Tu me manques , c'est une relation épistolaire 2.0 entre deux lycéens qui ne se connaissent pas dans la vie réelle, mais qui s'aident...

06 Février 2018

Avec la libération récente de la parole des femmes sur les réseaux sociaux et dans les médias, les lignes bougent dessinant un nouveau paysage de nos...

17 Janvier 2018

Les auteurs et auteures des Petits Livres d’Or, collection mythique de retour en 2017 avec de nouvelles histoires aux éditions Deux Coqs d'...