Vous êtes ici

06 Avril 2017

On fonce lire le nouveau roman d'Aurélie Valognes !

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page
On fonce lire le nouveau roman d'Aurélie Valognes !

Préparez-vous pour une cure de bonne humeur et d’optimisme ! Car, après le succès de Mémé dans les orties, Aurélie Valognes est de retour avec un nouveau roman intitulé Minute, papillon !, paru ce 5 avril aux éditions Mazarine.

Après le succès de Mémé dans les orties et En voiture Simone ! (Le Livre de Poche), découvrez Minute, papillon ! (Mazarine), le troisième récit feel good imaginé par la jeune auteure française Aurélie Valognes.

 

"Dans la vie, on a tous droit à une deuxième chance"

 

Rose, 36 ans, se sent seule et dépassée par les évènements. Après avoir perdu son père et son emploi, son fils de 18 ans décide de quitter le domicile familial pour aller vivre avec sa copine – un drame pour cette mère célibataire qui a toujours fait passer les besoins des autres avant les siens. Elle est alors contrainte d’aller travailler comme dame de compagnie auprès de Colette et de son insupportable fille, Véronique. Et si cette rencontre, pour le moins atypique, changeait toute sa vie ?

 

La page à corner

 

"Résolution n°1 : positiver et ne plus croire aux présages, bons ou mauvais !

 

Comme beaucoup de personnes nées sous le signe de la Vierge, Rose était une hyper-angoissée, à toujours envisager le pire. Le genre à prévoir une trousse à pharmacie plus grosse que sa valise de vacances, pour pallier n’importe quelle catastrophe, qui finirait immanquablement par lui arriver : brûlure, méduse, poux, torticolis, conjonctivite, entorse, piqûre de guêpe… Elle collectionnait les comprimés pour tous les maux possibles – mal de tête, de gorge, de dos, de ventre, de douleurs de règles et autres problèmes de transit. Si elle prenait le moindre coup de soleil, assurément elle pensait : "Je l’avais bien dit qu’il se passerait encore quelque chose ! C’est toujours sur moi que ça tombe."

 

La jeune femme, qui avait très peu confiance dans son propre jugement, confiait la plupart de ses grandes décisions au hasard. Malheureusement, quand elle tirait à pile ou face, elle choisissait toujours le mauvais côté." (page 10)

 

E.L

A lire aussi

Gisèle Halimi : l'icône féministe se livre dans "Une farouche liberté", avec Annick Cojean

29 Juillet 2020

Gisèle Halimi, décédée ce 28 juillet, se raconte une dernière fois dans Une farouche liberté , recueil d'entretiens menés par la journaliste...
Prix des Lecteurs U 2020 : Mélissa Da Costa récompensée pour son premier roman, "Tout le bleu du ciel"

13 Mai 2020

Disponible au Livre de Poche, le premier roman de Mélissa Da Costa intitulé Tout le bleu du ciel vient de recevoir le Prix des Lecteurs U 2020.
Sandrine Collette reçoit le prix de la Closerie des Lilas 2020

24 Avril 2020

La romancière Sandrine Collette a été récompensée du prix de la Closerie des Lilas 2020 pour son livre Et toujours les forêts , publié aux éditions...