Vous êtes ici

11 Janvier 2019

"Edmond" : la pièce phénomène d’Alexis Michalik au cinéma et en librairie

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

Après avoir fait un tabac sur les planches dès sa création en 2016, Edmond, la pièce phénomène dans laquelle Alexis Michalik retrace la genèse de Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand, est désormais sur grand écran. L’auteur et metteur en scène est en effet passé lui-même derrière la caméra pour adapter ce texte récompensé par pas moins de cinq Molières en 2017 et disponible en librairie dans une édition du Livre de Poche. 

Souvenez-vous : c’était en 2016 et le tout-Paris – que dis-je – la France entière s’enthousiasmait pour une pièce de théâtre sobrement intitulée Edmond. Son auteur et metteur en scène prodige, Alexis Michalik, commençait à se voir dans les médias comme le nez au milieu de la figure et son travail, de devenir en quelques semaine un cap, une péninsule… 

 

Trois semaines pour écrire un chef-d’oeuvre

 

Créée en 2016 au Théâtre du Palais Royal, ce texte enlevé, plein de bons mots et fourmillant de personnages pour mieux raconter la genèse de la célèbre pièce d’Edmond de Rostand, Cyrano de Bergerac, prend une dimension encore différente sur grand écran depuis le 9 janvier dans l’adaptation cinématographique d’Alexis Michalik lui-même avec Thomas Solivérès, Olivier Gourmet, Mathilde Seigner, Alice Boujenah ou encore Clémentine Célarié. Désormais disponible au Livre de Poche dans le texte intégral, la pièce et donc le film commencent fin 1897 alors que le jeune Edmond Rostand, trente ans et lesté d’une page blanche de deux ans, propose, en désespoir de cause au comédien Constant Coquelin, une nouvelle pièce, une comédie héroïque en vers, pour les fêtes. Le tout, sans avoir écrit encore la moindre ligne. Entre caprices des acteurs, exigences des producteurs et autres histoires de cœur, le destin s’acharne sur le pauvre Edmond qui écrira pourtant en trois semaines le plus gros succès du théâtre français. 

 

Une pièce pleine de souffle entre le  biopic et le vaudeville 

 

"- Je sens quelque chose dans cette pièce comme si j’y avais mis tout ce que je n’ai pas : le courage, l’humour, l’héroïsme !" intervient le personnage de Rostand dans la pièce. "L’amour…" lui souffle-t-on, tout comme, dans la pièce, Cyrano prête à Christian les mots pour séduire Roxane. De souffle il en est question car d’une oeuvre à l’autre, c’est celui de la vie qu’active la grande machine du théâtre avec autant d’ingrédients qui ont fait le succès de Cyrano de Bergerac à travers les âges et de la pièce de Michalik qu’on savoure à mi chemin entre le biopic historique et le vaudeville. Souhaitons-lui d’à la fin de l’envoi, toucher également dans les salles obscures.

 

N.S

A lire aussi

20 Octobre 2016

De retour dans les bacs avec Higelin 75, Jacques Higelin est aussi présent en librairie avec Flâner entre les intervalles , un très beau livre paru...