Vous êtes ici

08 Février 2016

"Dissimulations" : retour sur l’affaire Cahuzac

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page
"Dissimulations" : retour sur l’affaire Cahuzac

Ami et ancien adversaire politique de Jérôme Cahuzac, Jean-Luc Barré publie Dissimulations (Fayard), où il revient sur l’affaire la plus retentissante du quinquennat de François Hollande. Reçu dans la matinale de France Inter par Léa Salamé alors que s’ouvre aujourd’hui le procès de l’ancien ministre du Budget, il est revenu sur ce qui a motivé ce livre et sa perception du personnage depuis leur connaissance à Villeneuve-sur-Lot. 

Trois ans après les mensonges et les aveux aux forceps de Jérôme Cahuzac concernant son compte en Suisse et alors que s’ouvre ce lundi 8 février le procès de l’ancien ministre du Budget, un livre revient sur l’affaire qui a ébranlé la première année du quinquennat de François Hollande. Jean-Luc Barré est venu présenter son ouvrage, Dissimulations (Fayard) au micro de Léa Salamé dans la matinale de France Inter.

 

Jérôme Cahuzac ou "la chute de Rastignac"

 

"On est chez Balzac avec ce livre ?", se demande la journaliste. "Oui, ce livre c’est un peu la chute de Rastignac d’une certaine manière. On me présente comme l’ami de Jérôme Cahuzac, j’aimerais surtout dire que j’ai été son adversaire politique à l’origine. Mais ça me donnait une position qui me permettait de mieux comprendre peut-être qu’à travers une simple enquête, ce qu’était ce personnage et cette histoire (…)", commence l’écrivain et historien natif de Villeneuve-sur-Lot. Le huis clos provincial, le rapport aux femmes, à l’argent, l’ambition : voilà tous les ingrédients d’un roman balzacien et en effet réunis sous sa plume pour raconter cette histoire étonnnante.

 

 

Un rapport à l’argent pathologique

 

Aujourd’hui, l’ancien maire de Villeneuve-sur-Lot est, selon Barré "un homme brisé mais digne", traqué et peinant à trouver du travail. Malgré cela, son ouvrage n’est pas une réhabilitation bien au contraire : "J’ai simplement voulu essayer de comprendre, ce n’est pas à moi de juger mais à ceux qui vont se réunir aujourd’hui de le faire". C’est surtout la fascination pour le personnage qui a motivé l’écriture de ce récit entre souvenirs et enquête. "Ce personnage m’intrigue depuis l’origine, depuis 1997" surtout son rapport à l’argent précise-t-il. "Faire venir à Villeneuve-sur-Lot des laboratoires pharmaceutiques pour soutenir des clubs sportifs c’était assez original", termine-t-il dans un rire jaune.

 

N.S

A lire aussi

10 Janvier 2020

Après les fascinantes expériences nocturnes de Kamel Daoud, Lydie Salvayre et Adel Abdessemed avec Christophe Ono-dit-Biot, c’est au tour de la...

24 Décembre 2019

Co-auteur avec Abdourahman Waberi d'un très réjouissant Dictionnaire enjoué des cultures africaines chez Fayard, Alain Mabanckou était l'...

23 Décembre 2019

La pile de livres reçus à Noël s’amenuise déjà ? La rentrée de janvier est là pour combler les manques, faire de belles découvertes dans le...