Vous êtes ici

03 Janvier 2018

Delphine de Vigan et Frédéric Beigbeder de retour en librairie

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

Cette année, la rentrée littéraire de janvier démarre fort ! Dès sa première semaine, ce sont deux des plus grands auteur·e·s Hachette qui arrivent en librairie, avec la parution des nouveaux romans de Delphine de Vigan (Les Loyautés, JC Lattès) et de Frédéric Beigbeder (Une vie sans fin, Grasset). 2018 ne pouvait pas mieux commencer.

Après une année 2017 riche en émotions et en prix littéraires, 2018 s'annonce d'ores et déjà tout aussi intense. Dès la première semaine de la rentrée littéraire de janvier, les éditions JC Lattès et les éditions Grasset nous offrent deux nouveaux romans par deux des plus grandes figures de la littérature française contemporaine, avec Les Loyautés (JC Lattès) de Delphine de Vigan, et Une vie sans fin de Frédéric Beigbeder. 

 

Delphine de Vigan loyale à elle-même

 

"C’est un roman auquel je tiens beaucoup qui est né de la rencontre de deux élans. D’une part cette question de la loyauté qui revient très souvent pour moi" disait Delphine de Vigan dans un verbatim que nous vous livrions début novembre. Mais quelle est donc cette loyautés qui obsède l'auteure du roman depuis adapté au cinéma D’après une histoire vraie ? "Ce sont des liens invisibles qui nous attachent aux autres – aux morts comme aux vivants -, ce sont des promesses que nous avons murmurées ou dont nous ignorons l’écho, des fidélités silencieuses, ce sont des contrats passés le plus souvent avec nous-mêmes, des mots d’ordre admis sans les avoir entendus, des dettes que nous abritons dans les replis de nos mémoires." nous dit-elle en ouverture d'un roman haletant. Des liens qui unissent hommes et femmes, jusqu'au point, parfois, de les séparer... 

 

Envie de l'entendre de la bouche de l'auteure ? La voici qui se livre à l'exercice de la lecture en prélude d'une rencontre à découvrir très prochaine sur Hachette.fr !

 

 

 

La crainte de la mort, un sujet désopilant

 

Nous l'avions lu de la plume de Jean-Louis Fournier dans Mon Autopsie : la mort peut être drôle et légère. Pour cette nouvelle rentrée littéraire de janvier, c'est désormais Frédéric Beigbeder qui s'efforce de nous le prouver, dans un nouveau roman intitulé Une vie sans fin, et paru le 3 janvier aux éditions Grasset. Attention, comme son auteur tient à nous le préciser, ceci n'est pas un livre de science-fiction ! À la place, Frédéric Beigbeder se lance dans une exploration cartésienne et badine du transhumanisme et de la quête d'immortalité, au travers duquel le lecteur retrouve le ton drôle, personne et cynique de ses précédents ouvrages, comme Mémoires d'un jeune homme dérangé, et qui viennent parfaitement traiter de cette angoisse de mourir qui traverse tout homme et toute femme. Pour ceux qui souhaitent en savoir plus, un premier extrait est disponible sur le site des éditions Grasset. À vous de voir si, comme lui, vous pourriez vous lancer vous aussi dans la longue quête pour l'immortalité !

 

Entre Les Loyautés et la Vie sans fin, le début d'année 2018 sera spirituel, ou ne sera pas.

 

Y. Cz.

A lire aussi

Palmarès 2020 : Guillaume Musso en tête des ventes de livres en France, suivi de Virginie Grimaldi

21 Janvier 2021

Comme chaque année, Le Figaro a dévoilé le palmarès des écrivains ayant vendu le plus de livres en 2020. Guillaume Musso occupe, pour la dixième...
Imaginaire : notre sélection de livres de poche pour vous évader

20 Janvier 2021

Qu'ils soient dépaysants ou bien le miroir de notre société actuelle, les romans de fantasy éveillent notre imaginaire en nous transportant dans...

19 Janvier 2021

L'hiver est arrivé, et avec lui son lot de réjouissances : si les températures diminuent, la rentrée littéraire de janvier nous donne une bonne...